Experts invités

 

Nos Panélistes

 

Antonia Leney-Granger 

AntoniaAntonia Leney-Granger est une marionnettiste, metteure en scène et pédagogue montréalaise spécialisée dans le théâtre d’objets, la narration visuelle et l'utilisation du théâtre pour rendre des idées complexes accessibles et inspirantes. 

Elle a obtenu plusieurs bourses du Conseil des Arts et des Lettres du Québec pour un projet de recherche-création sur la physique quantique et le théâtre d'objets. 

Elle oeuvre comme médiatrice culturelle auprès des enfants et des adultes ainsi que comme marionnettiste, collaboratrice et assistante à la mise en scène pour plusieurs compagnies (Théâtre de la Pire Espèce, Belzébrute, Théâtre de la Petite Marée, Libre course, Rencontre Théâtre Ados, Maison Théâtre). Très impliquée dans son milieu, Antonia a participé à la direction et à l’organisation du Festival Ouf! Off Casteliers et siège au conseil d'administration de l'Association Québécoise des Marionnettistes (AQM). Dans son travail, elle s’intéresse à l’idée du savoir sous toutes ses formes.

 

BouchraBouchra Ouatik (@bouchraouatik) 

Bouchra Ouatik est reconnue pour son rôle au sein de l’émission Décrypteurs, à Radio-Canada, s’attaquant principalement aux enjeux liés à la désinformation en ligne. Mme Ouatik fut lauréate du Prix de la relève de la Bourse Fernand-Séguin 2010 alors qu’elle venait de compléter son baccalauréat en génie physique à l’École Polytechnique de l’Université de Montréal. Suite à cela, un certificat en journalisme l’attendait avant d’entamer sa carrière. Après plusieurs postes au sein du Devoir, de La Presse et de Télé-Québec, elle passa deux ans en tant que réalisatrice à CIBL 101.5 Radio-Montréal avant de devenir journaliste à temps plein à Radio Canada. Pendant ce parcours, Bouchra Ouatik a toujours pris le temps de vulgariser la science pour le grand public, notamment à travers plusieurs articles sur Québec Science.

 

 

Émélie Rivard-Boudreau 

EmelieÉmélie Rivard-Boudreau est une journaliste pigiste et recherchiste localisée à Val-d'Or, en Abitibi-Témiscamingue. Elle agit en tant que correspondante régionale pour de nombreux médias. Les Premières Nations, l’agriculture, la forêt, les enjeux sociaux et le plein air sont ses sujets de prédilection. Elle a signé des textes dans plusieurs journaux, magazines et sites web (Journal de Montréal, La Terre de chez nous, Unpointcinq, Ricochet, La Presse, Rando Québec, Géo plein air, Québec science, Quatre-Temps, Opérations forestières et autres). Pendant 6 ans, elle a aussi travaillé comme journaliste surnuméraire à la radio et au web de Radio-Canada en Abitibi-Témiscamingue. 

En 2015, elle a remporté un prix de l’Association des journalistes indépendants du Québec (AJIQ) pour son article «Femmes de mines» paru dans La Gazette des femmes et en 2020, elle a été en nomination pour un prix Judith-Jasmin pour son article «Prévenir le diabète par le Crossfit» publié dans La Presse en janvier 2019.

 

GhaydaGhayda Hassan, PhD 

Prof. Ghayda Hassan est psychologue clinicienne et professeure de psychologie clinique à l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle est fondatrice et directrice du Réseau des Praticiens Canadiens en Prévention de la Radicalisation et de l’Extrémisme Violents (RPC-PREV). Elle est également co-titulaire Chaire UNESCO PREV et chercheure à l'équipe SHERPA-RAPS du CIUSSS Centre-Ouest de l'île de Montréal. Elle a plusieurs partenariats nationaux et internationaux de recherche, pratique clinique et interventions communautaires. Ses revues systématiques, ses recherches et ses activités cliniques sont centrées sur quatre grands axes: 1) La souffrance sociale, les relations intercommunautaires et l'extrémisme violent; 2) L’intervention en contexte de conflits armés et de violence familiale; 2) Identité, appartenance et santé mentale des enfants et des adolescents appartenant à des minorités ethniques ou religieuses; 3) l’intervention et la formation de différents professionnels sur l’intervention sensible culturellement auprès des immigrants et des réfugiés vulnérables. 

Ses activités cliniques et de recherche se concentrent sur l'interaction entre la culture, l'identité, la santé mentale et la violence parmi les groupes spécifiques étudiés. Souvent, ce qui détermine le travail avec un groupe donné provient des réalités sociales actuelles et en particulier, des besoins des milieux cliniques et communautaires avec lesquels elle travaille en étroite collaboration.

 

Julie Dirwimmer / Madame Cosinus 

Madame Cosinus est une slameuse scientifique. Elle utilise les mots et les concepts issus des savoirs académiques pour produire une poésie populaire qui traite de sujets de société actuels. Elle a participé à la compétition nationale de slam pendant plusieurs années, effectué des interventions dans des émissions de radio comme Les années lumière, ou à la télévision sur TV5 monde. Elle a aussi assuré la co-direction artistique du Cabaret des hypothèses au Festival international de littérature en 2018, la co-direction artistique du Festival tout’ tout court en 2019 et la co-direction des Lundis HI-HI, une soirée expérimentale d’humour et de science. Titulaire d’un Master en communication scientifique de l’Université de Strasbourg, Julie Dirwimmer évolue depuis dix ans au sein de la communauté scientifique québécoise. À l’Association francophone pour le savoir – Acfas, une organisation de chercheurs, elle a développé le concours étudiant Ma thèse en 180 secondes et les Journées de la relève en recherche. Elle est aujourd’hui à l’emploi du Bureau du scientifique en chef du Québec.

 

Marianne DesautelsMarianne Désautels-Marissal (@MarianneDez) 

Détentrice d’un baccalauréat en biochimie, Marianne Desautels-Marissal est journaliste scientifique et auteure. Après sept années en laboratoire en biologie moléculaire, notamment à titre d’analyste et d’assistante de recherche (Génome Québec, Jeux Olympiques de Vancouver en 2010, Université Concordia), elle s’oriente vers la communication scientifique et remporte la bourse Fernand-Seguin en 2014. 

Collaboratrice régulière à l’émission Médium large (ICI Radio-Canada Première), on a pu l’entendre au micro de plusieurs émissions de la Première Chaîne parmi lesquelles Les Éclaireurs, Les Années lumière et Aujourd’hui l’histoire. Au petit écran, Marianne a coanimé le magazine scientifique Électrons libres, sur les ondes de Télé-Québec, avec Pierre Chastenay et Rabii Rammal. Ses capsules éducatives de vulgarisation scientifique Pourquoi? sont également en ligne sur la plateforme Web jeunesse de Télé-Québec, Squat. Auteure à ses heures, elle a publié l’ouvrage de vulgarisation Mille milliards.

Marie

 

Marie Lambert-Chan (@MLambertChan) 

En plus d’être chroniqueuse à l’émission Moteur de recherche de Radio-Canada, Marie Lambert-Chan est rédactrice en chef pour Québec Science, un magazine scientifique québécois abordant toute question sur la science, la technologie, ainsi que les sujets d’actualité. Journaliste de formation, Mme Chan fut très impliquée dans les magazines et journaux universitaires avant d’entrer en poste comme chroniqueuse à Radio Canada. Son expertise demeure dans les domaines de la santé, de la famille, de la science, de l’économie et des tendances sociales.

 

PascalPascal Lapointe (@paslap) 

Pascal Lapointe est rédacteur en chef de l’Agence Science-Presse, la seule agence de presse scientifique dans le monde francophone, depuis 20 ans. Il est aussi l’auteur de quelques ouvrages, dont Utopie.net, le Guide de vulgarisation, et coauteur du livre Les Nouveaux journalistes. Il écrit pour différents journaux, magazines et tout particulièrement ces dernières années, pour le Web. Il a été vice-président de l’Association des journalistes indépendants du Québec (AJIQ) pendant plus de cinq ans. Pascal Lapointe est titulaire d’un baccalauréat en communication, option journalisme, et d’une maîtrise en histoire de l’Université Laval.

 

Rackeb Tesfaye (@RackebT) Rackeb

Rackeb est étudiante en neuroscience à l’Université McGill, et sa recherche examine les facteurs biologiques et comportementaux qui contribuent aux problèmes croissants de sommeil des jeunes atteints d’autisme. En dehors du lab, Rackeb est une vulgarisatrice scientifique et défenseuse de la diversité et de l’inclusion en science. Elle est la fondatrice de Broad Science, une initiative Montréalaise qui vise à rendre la science inclusive, engageante et intersectorielle par le biais de projets de narration audio tels que des balados.

 

 

 

Richard Vallerand Richard

Après plus de 20 ans d’expérience dans les domaines de l’animation et du jeu vidéo, Richard Vallerand se consacre à la bande dessinée à partir de 2011, année où il participe à la création du collectif « La shop à bulles ». Il est un collaborateur régulier du magazine Curium avec sa série « Les Laborats », dont le premier album : « Crottes de fromage et bistouri » parait aux éditions Michel Quintin. Il a aussi illustré le roman graphique « Automne rouge », sur un scénario de André-Philippe Côté, aux éditions La Pastèque.

 

 

 

 

 

Viviane Lalande (@Scilabus) 

Viviane Lalande est une vulgarisatrice scientifique depuis une dizaine d'année. Elle officie en particulier sur YouTube via sa chaîne Scilabus qui coVivianempte plus de 180 000 abonnés. En parallèle, elle tient une chronique radiophonique hebdomadaire de vulgarisation à Radio Canada pour l'émission "Moteur de recherche". Elle fait également de la consultation pour des émissions de télévision, des formations, des conférences et a écrit un livre de science destiné au grand public, paru en 2018. Intitulé "Le monde a des racines carrées", son livre a été coup de coeur Renaud Bray. Avant de se consacrer à temps plein à ses activités de vulgarisatrice, Viviane réalisait ses études de doctorat en génie mécanique où elle se spécialisait dans la biomécanique de la colonne vertébrale.

 

 

 

 


Nos experts des ateliers

 

CarineCarine Monat (@Carine Monat) 

Carine Monat est journaliste scientifique, recherchiste, chroniqueuse télé, radio et animatrice radio. Elle commence sa carrière de communicatrice scientifique durant son doctorat en biologie moléculaire portant sur les systèmes visuels et remporte le premier prix du jury et le prix du public à la finale nationale du concours « Ma thèse en 180 secondes » au Québec en 2016 et se rend à la finale internationale au Maroc. Carine co-fonde par la suite l’émission scientifique L’oeuf ou la poule, diffusée sur choq.ca depuis 2014. Elle produit son premier documentaire, Voir Grand, qui porte sur la santé des yeux. Elle se lance ensuite dans l’écriture en travaillant pour le magazine scientifique Québec Science et est maintenant recherchiste et journaliste pour le média Unpointcing, une publication en ligne sur l’action climatique au Québec. Carine est aussi chroniqueuse et journaliste pour un nombre d’émissions radio et télé telles que Ça me regarde (AMI-télé) et Midi Info et Moteur de recherche sur Ici Radio Canada première. Depuis l’an dernier, Carine réalise le balado 20% avec Chloé Freslon, co-produit par Québec Science et l’Acfas balado, sur les femmes scientifiques au Québec.

 

Élodie Chabrol (@EloScicomm) Elodie

Dr Elodie Chabrol est une neuroscientifique consultante en communication scientifique ainsi que la directrice internationale de Pint of Science. Après un doctorat de Neurogénétique à Paris, elle est partie en post doctorat à Londres où elle a pu participer à la création du festival Pint of Science, en 2013. Elle a ensuite créé Pint of Science France en 2013, et en est toujours la directrice. Elle est aussi la directrice internationale du festival Pint of Science, elle guide les directeurs nationaux et recrute les directeurs de nouveaux pays qui rejoignent le festival chaque année. 

En plus de Pint of Science, elle travaille en tant que consultante sur diverses missions de communication scientifique en freelance. 

Sa mission? Rendre la science accessible à tous, partout!

 

Nos conférencier.ères

 

AlexandraAlexandra Gellé (@AlexGelle) 

Alexandra est la directrice Canadienne du festival de science international Une Pinte de Science. Vous la trouverez donc souvent dans des bars à discuter de science ou à organiser une rencontre. Elle a également écrit plusieurs articles de vulgarisation pour Science Network, The Conversation Canada et La Conversation Canada. Alexandra anime également des ateliers de sensibilisation à la chimie pour les enfants et de communication scientifique pour les étudiants universitaires. Elle est également membre du comité organisateur de ComSciCon-Canada.

 

 

 

 

Olivier Bernard (@lepharmachien) Olivier

Olivier Bernard (B.Pharm, M.Sc) est pharmacien de profession. Il pratique la pharmacie depuis 2004 en milieu communautaire et comme remplaçant. Il est détenteur d’une maîtrise en recherche dans le domaine de la pharmacogénétique (2006). Depuis 2012, il se consacre à des activités de communication scientifique pour le grand public et les professionnels de la santé. Il a notamment une présence remarquée sur les réseaux sociaux et en librairie, grâce à son populaire site web Le Pharmachien et aux livres du même nom. Il est également un intervenant régulier dans l’ensemble des médias québécois et canadiens. En 2015, il a été récipiendaire du Prix Innovation de l’Ordre des Pharmaciens du Québec pour l’aspect innovateur de son travail. En 2019, il a reçu à Londres le Prix international John Maddox pour avoir défendu la science dans l’adversité, en lien avec son travail dans le dossier de la vitamine C injectable au Québec. Depuis 2016, il co-produit, scénarise et anime la série documentaire télé Les Aventures du Pharmachien sur ICI Explora et Radio-Canada. 

Autres distinctions : 

• 2019 : Trois (3) nominations aux Prix Gémeaux pour Les Aventures du Pharmachien, dont meilleure série ou émission de sciences. 

• 2018 : Prix Coup de Coeur de l’Association pour la Santé Publique du Québec. 

• 2014 : Prix Sceptique, des Sceptiques du Québec, pour la promotion de l’esprit critique en sciences.